bioalgerie Index du Forum

bioalgerie
Ce forum est spécialement dédié a toute personne qui cherche a faire une agriculture biologique en Algérie et a être autosuffisant.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

essaimage

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    bioalgerie Index du Forum -> index -> apiculture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
alexielsama
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2014
Messages: 47

MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 20:06 (2014)    Sujet du message: essaimage Répondre en citant

La reine - L‘essaim primaire , secondaire , de chant , de misère !!


La mère d'une colonie d'abeilles
Seule, la reine pond des œufs, elle est Seule capable d'assurer la continuité et l'avenir. De plus, avec ses phéromones, elle tient la colonie bien ensemble. C'est de ses qualités de pondeuse (1000 à 2000 œufs par jour) que dépend la force de le la colonie. 



De son patrimoine héréditaire, elle transmettra l'ardeur à la récolte, la douceur ou l'agressivité, ainsi que d'autres qualités. Une reine prolifique est capable de fournir à une colonie forte tout le couvain qu'il lui faut ainsi que la substance royale suffisante.

Si, à un moment, une défectuosité survient, par exemple, la reine est blessée, a épuisé sa provision de semences ou encore montre d'autres insuffisances, la colonie va en élever une autre. Dès que la reine fait défaut, l'inquiétude, le trouble se manifeste et se répand immédiatement dans tout le peuple. Les abeilles doivent alors essayer d'en élever, d'en avoir une autre, très rapidement.

Dans la vie naturelle des abeilles. c'est-à dire là Où l'apiculteur ne peut intervenir. différentes formes de renouvellement de la reine existent. Si elles restent sans succès. la colonie est perdue.


Supersédure Ici. une jeune reine prend la place de la vieille reine. Cela se passe souvent à la fin de l'été, après que la vieille reine d'une forte colonie s'est dépensée sans compter. Les abeilles érigent quelques cellules royales et se gardent bien d'expulser les mâles. Mais, ce n'est que lorsque la jeune reine est fécondée et a commencé sa ponte que le vieille reine est écartée. Parfois, d'ailleurs, elles pondent ensemble et cohabitent pendant des semaines et même tout l'hiver. On remarquera à peine une fluctuation dans la quantité du couvain.


L'essaimage
Avec l'essaimage, il y a non seulement un renouvellement de la reine, mais, en même temps, un partage de la masse des abeilles, provoquant ainsi une multiplication de l'espèce. La fièvre d'essaimage se développe dans la colonie lorsque son espace devient trop limité ; il se produit alors un excédent de couvain qui provoque certaines tensions et des arrêts dans la fourniture de bouillie larvaire à la reine.
Les colonies qui possèdent une vieille reine ont une plus grande tendance à l‘essaimage ; cependant, cette tendance peut aussietre héréditaire.
La colonie érige, de préférence sur les bords du cadre, de nombreuses amorces de cellules royales qui seront garnies d’oeufs et bien soignés par les abeilles.


L‘essaim primaire 
Après 9 jours, la première cellule royale est operculée et l'essaim primaire sort avec la vieille reine. Comme elle a réduit sa ponte, elle est devenue plus agile et capable de voler. L‘essaim, avec à peu près la moitié des abeilles capables de voler, quitte la ruche et vole dans les airs. La reine sort généralement avec les dernières. On peut l'observer et même la prendre sur la planche d‘envol. L'essaim se pose généralement à courte distance sur une branche ou en tout autre endroit. Ce n'est que lorsque les éclaireuses se sont mises d'accord sur un nouveau logis, que l'essaim s'envolera quelques heures plus tard ou le jour suivant, avec le soleil montant, et ira l'occuper, parfois à plusieurs kilomètres de distance. Et, tout de suite, la construction des rayons commence. Les abeilles sont, en règle générale. gorgées de nourriture suffisante pour quelques jours. Elles ont ainsi le temps de chercher de nouvelles sources de nectar.


L’essaim de chant
Il arrive parfois que la vieille reine ne soit plus capable de voler et s’égare lorsque l’essaim s'envole ; alors, toute la masse d'abeilles rentre dans la ruche, pour repartir, en ce qu‘on appelle « essaim de chant » avec la première reine qui naîtra.


L’essaim secondaire ou rejeton
Lorsqu‘une colonie a essaimé, beaucoup de cellules de reine restent encore dans la ruche qui vont éclore presque toutes en même temps les reines développées attendent dans leur cellule jusqu'au moment où un mouvement (trouble) de la colonne les attire dehors. Tres souvent un petit essaim secondaire s’envole avec plusieurs jeunes reines. L’une d‘elles reste souvent dans la colonie, est fécondée et a la tâche de reconstruire une forte colonie qui, de cette façon, se rajeunit. Si, au cours de son vol de fécondation, elle se était perdue, la colonie qui n’a plus de couvain est condamnée, sauf si une jeune reine, d’un autre peuple, volant dans les environs, s’égare dans son trou de vol où elle sera volontiers accueillie.


L’essaim de misère
Si l'année est mauvaise. les abeilles ne trouvent plus de nourriture, un essaim de misère peut se former lorsque toute une colonie s'envole dans une dernière espérance de salut, à la recherche d'une région de miellée . Mais, attention, ces essaims de misère sont très agressifs .


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 20:06 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    bioalgerie Index du Forum -> index -> apiculture Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com